Qu'y a-t-il à redire

Que voudrais-tu savoir

Allons parle ma vie

Demain il faut partir

Pour jouer aux dés noirs

L'existence ravie

Ravie d'être prise au sérieux

Elle nous mène malheureux

A une table à une chaise

Sur le papier que la vie pèse

Un jour d'examen au ciel bleu

C'est donc bien partir que tu veux

Qu'y a-t-il à redire

Eh bien nous partirons

Nous irons comme tous

J'garderai le sourire

Jamais ils ne sauront

Le malheur qui me pousse.

                                       

notes sur ce texte       sommaire du recueil      poème suivant