ENFANCE

La mer et le ciel

Le jour et la nuit

Pour pleurer sur celle

Qui est morte à minuit

Belle que dis-tu dans ce langage infernal

Où est la poésie de tes lèvres humides

Quand nous allions enlacés le long du canal

Belle que dis-tu

Pourquoi

La mer et le ciel

Le jour et la nuit

Et pleurer sur celle

Qui est morte à minuit

Ma belle je t'ai vu naître au sortir de l'onde

Enfant tu jouais à baigner ta nudité

Je pêchais. Les roseaux refermaient notre monde

Ma belle tu as vécu

Tu as vu

La mer et le ciel

Le jour et la nuit

Et je pleure sur celle

Qui est morte à minuit.

                                                        notes sur ce texte       sommaire du recueil      poème suivant