texte écrit vers 18 ans en utilisant la façon d'écrire de Verlaine. Je me disais déjà que dans la vie, il n'y a pas que les études servant à comprendre un peu mieux ce que je pouvais faire avec ma poésie ni que le vélo, le ski et la montagne. Il fallait peut-être que j'intègre dans cet environnement quelqu'un d'autre... mais pas pour connaître une Mathilde capable de désespérer deux poètes comme Verlaine et Rimbaud....je me souhaitais un autre destin amoureux. Plus tard, Laurie sera tout le contraire d'une Mathilde, une vraie muse, une véritable shakti.

                          retour sur le poème       sommaire du recueil      poème suivant