Texte écrit vers 13-14 ans. C'est une évocation de ma première rencontre et du très court voyage astral pour revenir dans mon corps. Le sens de ma vie était bien là : partir à la recherche de cette rencontre. Ce texte témoigne de ma maladresse d'alors : j'écoutais trop les autres : il faut prier, demander à Dieu, aller dans la chapelle et que sais-je encore. Je pensais que les autres me diraient où aller pour trouver cette rencontre. Cette présence qui m'avait envahi jusqu'à m'emporter loin de mon enveloppe charnelle était comme venue d'ailleurs et elle m'inspirait crainte et respect.

Il m'a fallu plusieurs années de vains efforts avant que ce contact ne se reproduise avec une clarté et une force cette fois toute amicale et bénéfique. Lors de cette deuxième décorporation ( désincarnation ), la certitude restera indélébile : il n'y a pas d'ailleurs, rien ne sert de partir chercher sur des rivages lointains, tout est en nous. Il suffit de chercher en nous... et pas ailleurs.

                       retour sur le poème       sommaire du recueil      poème suivant